05 Mar

La réforme-révolution fiscale_mondiale ALLAIS-PIKETTY-JOURDON. Tome.I - 10 sur 44:...

 



Leçon N°10 :

Nos trois révolutions silencieuses , La réflexion de l'homme de bon sens :

 

 

 

La science économique qui depuis deux siècles qu’elle existe officiellement aux yeux du monde grâce aux moralistes écossais , anglais , français (Adam SMITH, David HUME … ] , un peu plus si on compte les vrais inventeurs du taux d’escompte sur lequel tout le système repose : économistes espagnols en lien avec l’Eglise catholique, en fondu-enchaîné juste avant la Renaissance : a essayé de prouver son caractère de scientificité comme dans tel film des années 1980’ une héroïne « cherche désespérément Suzanne » !

 

A la recherche d’un « cadre en fer » assez rigide pour voir à travers et dompter la résistance du futur, on sait aujourd’hui l’objectif du XXI S : « la recherche du temps perdu PAR UN COLLECTIF ENSEMBLE »… et la contrainte en même temps l’obligation de vivre connecté-e-s , urbain-e-s ou semi-urbain-e(s…]… les débats capitalisme contre socialisme ou ville contre campagne sont dépassés par l’enjeu des infrastructures… ou pas !!

 

Il s’agit donc d’un pur système de chiffres c’est pourquoi les marchés financiers mondiaux ont autant d’importance. Très rapidement brossé, on peut considérer que l’échelle de 1 à 1000 la série des trois zéros est le cadre dans lequel s’inscrivait la MICROECONOMIE, alors que la MACROECONOMIE a conquis son équilibre et sa bonne réputation par un pari : le pari de l’échelle des six zéros c’est-à-dire l’ordre du million. Pour revenir vers les écossais toute mystique n’est pas interdite mais reste individuelle (pour les classes moyennes idéalistes qui veulent que leurs enfants soient plus « heureux » qu’elles), en fait l’échelle des six zéros est l’échelle du matérialisme ordinaire : il veut dire les équations astrophysiques sont applicables quasi directement à la description de l’expansion du système grossièrement interfacé par les marchés financiers de Wall Street à l’Afghanistan… Aussi bien le dit que le non dit… Avis à la Population !!!!!!

 

Dans les années quatre-vingt, le Grand Jeu et le pETIT jEU s’apprêtent à laisser la place à de nouveaux conflits. Le bœuf résiste fièrement face au cheval. Personne ne s’aperçoit de la manipulation, les banquiers s’improvisent Maîtres du Monde. Le vecteur mord des parts de marché au scalaire socialo-économico-fiscal auquel on était habitué. Alors qu’en France TAPIE caracole en tête donnant des couleurs aux affaires, on croit à moitié médusé assister aux courberies de scafric, l’économie est devenu un espace temps courbe qui donne le tournis et donne aux citoyens-contribuables-consommateurs plus envie de danser pour retrouver des repères personnels, que d’analyser comment en tendant une volonté en tant que producteur-consommateur-entrepreneur on peut rattraper le temps et amortir la chute étonnante d’Albertine :… !!! Mais la littérature pourrait avoir le dernier mot comme c’est vrai PIKETTY l’a fait entrer en piste……. !!

 

Publié dans Economie Monétaire