24 Avr

La réforme-révolution _fiscale_mondiale_ ALLAIS-PIKETTY-JOURDON. Leçon 24 sur 48:...

 

Leçon N°24 : Le bilan truqué de « Magic » GREENSPAN , La réflexion de l'économiste :

 

Alan GREENSPAN a fait preuve de beaucoup de sang froid afin, surtout, de maintenir la confiance du peuple américain. Pas seulement sa confiance dans la qualité, l'efficacité et / ou la pertinence des choix de la politique monétaire : mais plus généralement, la confiance dans le fait que « le rêve Américain » continue, qu'il ne va pas y avoir de rupture. Et cela est dû aussi à la politique monétaire.

 

Il s'est appuyé pour y parvenir non seulement sur son propre travail acharné et sur celui aussi de son équipe, ainsi que d'un suivi scrupuleux, et d'une traque de l'information qui lui a souvent permis de prendre les meilleures décisions au bon moment et sans tarder. Il a aussi tiré parti, effectivement de l'expérience qu'il avait pu vivre – même enfant ! – de ce qu'avait été la Grande Dépression...

 

Alan GREENSPAN peut sans doute être comparé pour le thème de la politique monétaire : à ce que Ronald Reagan fut pour celui de la politique générale : un grand communiquant, et un homme audacieux dans le bon sens du terme...

 

Publié dans Economie Monétaire